reseau-neuronal

Ruby Villar-Documet

Neurosciences et Psychophysiologie Clinique Appliquée

creveaux-bleu
cerveau-lumineux

LE NEUROFEEDBACK :

Le fonctionnement du Neurofeedback

Avec plus de 40 ans d’utilisation clinique, le Neurofeedback est une neurotechnologie thérapeutique, qui permet de quantifier et de rééduquer l’activité cérébrale. Le traitement par Neurofeedback diffère d’autres thérapies, puisqu’elle apprend au cerveau à modifier son activité, lui enseignant des nouvelles compétences mentales.

L’activité du cerveau génère des impulsions électriques, interprétables dans l’EEG à travers les ondes cérébrales. Cette communication entre les groupes de cellules dans le cerveau va traduire nos pensées, nos sensations, nos actions et nos émotions.

Dans le Neurofeedback, cette activité d’onde électrique est enregistrée par les bio-capteurs (électroencéphalographie) et affichée à l’aide d’un ordinateur. Des repères auditifs, tactiles et visuels vous permettent de savoir à quel moment vous augmentez ou inhibez une fréquence de l’activité dans une zone ciblée du cerveau.

Grâce à cette méthode, vous apprendrez à calmer -par exemple- les ondes cérébrales associées « au stress » et à augmenter les ondes associées à une fonction cérébrale optimale.

« La méthode du Neurofeedback est basée sur l’apprentissage à travers le paradigme du comportement appelé le conditionnement opérant où la réponse est conditionnée. Cela veut dire : quand une opération du cerveau est effectuée une  récompense est donnée sous forme de graphique, d’un film qui joue avec une luminosité suffisante ou d’un jeu qui est navigué avec succès. Après des répétitions suffisantes, engageant le fonctionnement du cerveau avec des zones ciblées, le comportement associé à ce processus particulier du cerveau devient un comportement appris ». 

Utilisations du Neurofeedback

Dans le traitement du TDA (troubles du déficit de l’attention), la thérapie par Neurofeedback est utilisée pour apprendre aux enfants à s’apaiser et à se concentrer ; cette méthodologie est classée au niveau 1 « meilleure pratique » d’intervention pour le TDHA par l’American Pediatric Association.

La NASA utilise cette méthode pour la préparation des astronautes. L’armée américaine l’utilise pour former leurs forces spéciales ; ils ont aussi adopté cette thérapie pour traitement du Stress Post-traumatique et des lésions cérébrales traumatiques.

Quant aux performances, le Neurofeedback est utilisé dans le football professionnel et pour l’entrainement des athlètes olympiques.

.. Plus le cerveau est exercé, plus il diminue ses comportements atypiques, acquiert de nouvelles compétences, son fonctionnement est plus confortable …. il devient ainsi plus fort et plus efficace (neuroplasticité). La possibilité de permettre au cerveau d’acquérir de nouvelles compétences pour modifier ses fonctions propres, est ce qui fait du traitement par Neurofeedback une approche neurothérapeutique puissante.

Le Neurofeedback offre la possibilité de traitement pour la résolution des symptômes sur un large spectre.

Nous utilisons la neurothechnologie thérapeutique la plus avancée et efficace disponible.

 Reproduction de l’activité du cerveau en 3D, modélisation.

 

NOS METHODES :

Nous utilisons une gamme complète de technologies de pointe et des méthodes à large approche, pour améliorer de façon mesurable la performance du cerveau sans médicaments ou procédures invasives.

Nous canalisons l’activité neuronale et le fonctionnement du cerveau grâce à des exercices spécifiquement adaptés. En utilisant de 1 à 5 capteurs pour le traitement avec le Neurofeedback 1- Excellence en traitement de surface. Pour des troubles plus spécifiques avec Neurofeedback-Loreta 2ème Génération, avec 19 capteurs en 3-D en imagerie cérébrale profonde.

Avec nos qualifications, notre expertise et nos neurotechnologies de pointe ; nous sommes en mesure d’apprendre au cerveau à modeler des zones à fonctionnement atypique, pour l’amener vers le fonctionnement le plus réussi.

Avec Neurofeedback-Loreta 2ème Génération, nous sommes aussi capables, d’identifier et de traiter un certain nombre de zones du cerveau conjointement et d’apprendre aux structures plus profondes, comment fonctionner de manière optimale – pour la première fois et en même temps. Nous pouvons former des réseaux du cerveau entier comme une unité ; ce qui réduit de manière significative le temps du traitement et le nombre de séances nécessaires pour le suivi, fait qui représente un progrès majeur dans le domaine.

© 2011 Ruby VILLAR-DOCUMET Psychologue à Paris

Neurothérapeute spécialiste en neurofeedbackPsychothérapeute

Cabinet : 2 Place Malvesin, 92400 Courbevoie (aux portes de Paris)

Mentions légales et conditions d’utilisationCharte de confidentialité et de sécurité